Patrimoine de l’eau 2022

Modernisation des infrastructures de l’eau : un levier de réindustrialisation pour la France

Afin d’identifier les principaux défis que le secteur devait relever en la matière pour assurer la durabilité et la qualité des services d’eau et d’assainissement, vous vous en souvenez peut-être, l’UIE avait initié en 2017, un état des lieux de la gestion du patrimoine eau potable, assainissement collectif et eaux pluviales en France.

D’autres éléments patrimoniaux ainsi que le dérèglement climatique viennent élargir l’actualisation de l’étude à de nouveaux enjeux.

Les chiffres 2022 de cette étude conduite par Maria Salvetti, économiste indépendante, ont été présentés ce mardi 4 octobre lors d’une conférence de presse.

2022 : cinq ans plus tard, où en sommes-nous ? 

Les financements en baisse constante depuis 40 ans montrent un déficit d’investissement chronique qui impose de remettre l’eau au plus haut niveau de priorité et assurer la résilience de nos services. Une programmation lisible de cette nouvelle trajectoire permettra aux bâtisseurs des infrastructures de l’eau de participer activement à la réindustrialisation du pays et de développer l’emploi pour une cause essentielle

Nous ne cessons d’en parler, la sécheresse exceptionnelle touchant la France depuis des mois rend le sujet de la ressource crucial, nécessitant d’anticiper le renouvellement et l’adaptation au changement climatique du patrimoine vieillissant des infrastructures de l’eau

Maria Salvetti travaille comme économiste dans le domaine de l’eau depuis 20 ans. En parallèle de ses missions d’expertise, elle dirige actuellement le Département « Eau et Déchets » de la Florence School of Regulation. Depuis 2019, elle travaille également pour le Programme de la Gouvernance de l’Eau de l’OCDE et continue d’intervenir en tant qu’experte auprès de la Banque mondiale. Ancienne économiste à l’Office national de l’eau et des milieux aquatiques (ONEMA, devenu OFB), elle a réalisé le premier rapport sur la performance des services d’eau et d’assainissement en France, présenté lors du Forum mondial de l’eau en 2012.

Jean-Luc Ventura est diplômé de l’École Nationale Supérieure des Ingénieurs de Génie Chimique de Toulouse. Actuellement Directeur Corporate Venture et Integration chez Suez, il fut auparavant Directeur général de Degrémont France. Réélu pour un troisième mandat à la présidence de l’UIE le 5 juillet dernier, Jean-Luc Ventura plaide pour « des objectifs clairs, des moyens financiers et une réglementation adaptée pour mettre en œuvre une stratégie ambitieuse pour les infrastructures d’eau en France. »



Découvrez les chiffres 2022