L’IFEP ANALYSE LES ARRETES ET DÉCRETS CONCERNANT LA RE2020

Suite à la parution des projets de décrets et arrêtés de la RE2020 fin mars, l’IFEP a rendu son avis lors de la consultation publique. En suggérant également la mise en place d’un label « marqueur » pour les parties prenantes.

Les projets de décret et arrêtés de la RE2020 dont l’entrée en vigueur est prévue le 1er janvier 2022, ont fait l’objet d’une consultation jusqu’au 13 avril. Ils définissent les exigences applicables à la construction de bâtiments d’habitation en France métropolitaine, et la méthode de calcul permettant de qualifier la performance énergétique et environnementale de ces bâtiments.

L’IFEP est ainsi satisfaite des dispositions présentées pour le calcul de la performance énergétique et environnementale ; et notamment de la prise en compte de la récupération et valorisation de l’eau de pluie comme une solution limitant les impacts des consommations et rejets d’eau. Elles permettent ainsi d’inscrire concrètement des objectifs de gestion durable de la ressource en eau.

Par ailleurs, l’IFEP recommande la mise en place d’une labellisation dont les dispositions permettront de valoriser les bâtiments qui souhaiteront aller plus loin dans l’exigence environnementale et de préfigurer les bâtiments d’après-demain. Objectif : avoir un label référent pour les collectivités locales, les bailleurs sociaux, les maîtres d’ouvrage publics et privés. Ce label pourrait enfin être accompagné d’incitations fiscales et/ou réglementaires pour en accélérer son processus.

Article à retrouver sur le site de l’IFEP